Game of Thrones Chronicles

Nom & URLGame of Thrones Chronicles
Signaler une erreur
Crée le29/10/2012
Ajouté le03/06/2014
ParLuna089
Résumé

Forum RPG basé sur la série Game of Thrones et Le Trône de Fer de George R. R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couro

Description longue
Tagsgame of thrones chronicles, game of thrones rpg, trone de fer rpg
Ce jeu sur Tour de JeuFiche sur TDJ
Ce jeu sur SawenFiche sur Sawen
Avis

Votre ressenti en quelques mots

Ce jeu a 12 avis.

255 caractère(s) restants

Pseudo :

Tapez le code ci-dessus puis appuyez sur Poster.

Description Longue

Des pas résonnèrent dans le dédale des couloirs sombres du Donjon Rouge, une faible lueur vacillait au loin éclairant avec peine les visages des deux hommes qui discutaient d’une voix mesurée. Un chat noir s’enfuit de toute sa vitesse et son agilité, disparaissant bientôt dans un trou plus petit que lui.

- On est-on sûr ?
- Oui, Lord Jeor a été la cible d'une attaque et n’en est sorti vivant que grâce à l’intervention de son intendant.
- Les Marcheurs Blancs ? Mais ce n’est qu’une légende, ils n’existent plus depuis longtemps !
- Je le pensais aussi, mais on m’a rapporté que les membres de la Garde de Nuit avaient rencontré le Stark de Winterfell et qu’il en était ressorti la possibilité d’une alliance avec les sauvageons pour les repousser. Je pense que le fait qu'une preuve, dont j'ignore encore la nature, ait été apportée par Jon Snow, a permis de convaincre plus facilement le jeune Robb Stark.
- Oui, la parole d'un demi-frère... Et cela retirerait le Nord de l’équation… ce n’est pas une mauvaise chose. Enfin, encore faudrait-il que ce soit vrai, ce dont je doute.
- Et que les Lords du Nord acceptent de négocier avec le Peuple Libre... Enfin, cela ne nous concerne pas.


Si dehors, dans les rues animées de la capitale, le soleil brillait de mille feux, ici pas un seul de ses rayons ne filtrait. Seule la lanterne qui bougeait doucement de droite à gauche au rythme des pas des deux hommes révélait les cavités et reliefs des crânes des dragons des anciens Rois de Westeros. La dynastie Targaryen, presque éteinte aujourd'hui, révélait ici toute sa grandeur passée, mais aussi sa décadence, au vu de la taille des dernières créatures du sang et du feu. Toutefois, pour les plus imposants dont les ombres s’étiraient sur les murs d’un rouge sombre, il semblait que la flamme vascillante leur redonnait vie.

– Elle s’est enfuie.
– Oui, mes moineaux l’ont vue accoster à Dorne.
– Dorne ? Mais…
- Oui, c’est très dangereux. Mais les Martell sont des alliés et ils sont protégés par les Montagnes Rouges.
- Protégés du Roi, mais pas des Dorniens !
- Pas des dorniens, en effet.
- Le prince Doran prendra-t-il le risque ?
- Les Dieux seuls savent ce qui adviendra. Mais elle n’est pas seule… Un certain… Durran Baratheon l’accompagne.
– Du… Le Prince ? Mais il est mort en bas-âge !
– Aussi surprenant soit-il, je n’en sais pas plus à son sujet mais il ressemble à son père dit-on.
– Le Cerf et le Dragon ? Pensez-vous…
– Peut-être, cela pourrait calmer certaines tensions. Mais nous n’avons plus de prise là-dessus, et Khal Drogo risque fort de vouloir se venger.
– Je le surveillerai ainsi que Viserys.
– Protégez Viserys. Ce petit imprévu ne doit pas sonner sa perte.


Les deux hommes ventripotents continuèrent à marcher et à converser, dans le long couloir qui n’en finissait pas de résonner de leurs pas bien plus légers et furtifs qu’on aurait pu s’attendre. L’un parlait d’une voix doucereuse et l’autre avec un accent pentoshi très marqué, et tous deux semblaient conscients qu’une page de l’histoire s’écrivait au dessus de leurs têtes. Ils avaient prévu certains des événements qui étaient arrivés, ils en avaient même forcé d’autres, et d’autres encore s’étaient produits sans qu’ils ne puissent rien y changer. Mais alors que les pièces du cyvosse se déplaçaient, il leur semblait maintenant évident que la partie allait être bien plus compliquée que prévue.

– Et nous avons un autre problème. Ashara Arryn vient d'acceder à la tête du Val, et elle s'est mariée, avec Lyonel Corbray qui plus est. Tous deux font actuellement route vers Port-Real.
– En quoi est-ce un problème ?
– Ils n’en constituent pas un par eux-mêmes, c’est ce qu’ils auraient pu apprendre qui en est un. D’après ce que j’ai cru comprendre, c’est un mot de Jon qui lui a permis d'hériter du Val et il se pourrait très bien que ce message ne soit pas le seul qu’il lui ait laissé.
– A propos de la Reine ?
– Oui, de Cersei, de Jaime, de leurs enfants. Et peut-être même du Prince Durran. Il faudra la surveiller de près quand elle sera là car je crains que bientôt, le Lion et le Faucon ne s'entre-dévorent.
– La guerre ? Maintenant ? Mais nous ne pouvons l’envisager.
– Nous n’aurons pas le choix, encore faut-il arriver à en tirer profit.


Illyrio Mopatis secoua la tête en signe de désapprobation, conscient cependant que son ami et allié avait raison : ils ne pourraient rien faire pour empêcher une guerre d’éclater si le Corbray et la Arryn venaient à Port-Real pour révéler la vérité sur les blonds héritiers du trône. A moins que…

– Le Dernier Faucon est mort, un autre peut mourir.
– Celui là sait peut-être pour le Prince, et si c’est le cas, elle pourrait être une alliée précieuse pour lui. Or, s’il est bien avec Daenerys et qu’ils s’allient, nous pourrions avoir besoin de lui.
– Certes… Et pour les derniers événements de Port-Real ?
– Je crains que cela ne réveille le Roi, ou pire, que cela ne lui fasse définitivement quitter le pouvoir. Il est fort possible que la Reine en profite pour l’éliminer et mettre son fils sur le trône, surtout si elle se sent en danger.


Les dés étaient jetés, et pourtant, les deux hommes avaient un gout amer d’inachevé dans la bouche. Tant de choses restaient encore à écrire et surtout bien des événements pourraient encore changer la carte des forces en présence. Mais quoi qu’il en soit, la partie de jeu des trônes étaient belle et bien lancée. Pour le pire et pour le meilleur, pour la victoire ou pour la mort…

– Si seulement Viserys avait les œufs, il aurait pu faire appel à la Compagnie Dorée, elle est à Tyrosh en ce moment.
– Le Fraakhen est à Tyrosh ? Hum...
– Oui, et Drogo qui, après avoir mis à sac mon palais et fait payé un lourd tribu à Pentos ère à Essos en quête d'une vengeance sanglante avec quarante mille guerriers.
– Il semblerait que le continent est aussi soit sur le point de s'embraser aussi, mon ami...

Revenir en haut