Brave Souls

Nom & URLBrave Souls
Signaler une erreur
Crée le12/01/2017
Ajouté le03/06/2018
ParRisa95
Résumé

En 2017, à la Prison Dorée, on enferme les criminels pour expier leurs crimes. Du moins, c'est que les médias font croire. Apprenez la vérité en participant à la grande aventure Brave Souls ! Magie, intrigues et amusement au rendez-vous !

Description longue
Tagsrpg, mangas, animes, japon, crimes, criminel, original, contemporain, magie, fantastique, pouvoirs, propriétaires
Ce jeu sur Tour de JeuNon Inscrit
Ce jeu sur SawenNon Inscrit
Avis

Votre ressenti en quelques mots

Ce jeu a 0 avis.

255 caractère(s) restants

Pseudo :

Tapez le code ci-dessus puis appuyez sur Poster.

Description Longue

Hoy, voyageur égaré !




Ravi de vous accueillir dans ce qui sera, je l’espère, votre humble demeure. Je suis celui qui rend justice. Tel Robin Hood, je vole les riches pour donner aux pauvres. Vous y avez cru ?
En réalité j’ai mes propres lois, mais vous le comprendrez en temps voulu. Je n’ai que faire de la gloire ou de l’argent. Pas plus que de sauver la veuve et l’opprimé. Non, mon projet est bien plus grand : unir, rassembler, souder les peuples, quelle que soit leur appartenance. Mais pour se faire, j’ai besoin de cobayes. Et c’est là que votre mission commence. Si vous l’acceptez.



Nous sommes en 2017, à La Prison Dorée, mini-ville nichée au Sud-Ouest de la préfecture de Nagasaki, au Japon.
Construite dans les années 50, elle accueille les criminels les plus dangereux de la planète. Personne n’est jamais sorti vivant de la Prison Dorée, le système de sécurité étant imperméable. Autant dire que quand vous y entrez, c’est pour la vie.
On pourrait presque qualifier l’endroit d’idyllique, tant le cadre est splendide. Evidemment c’est loin d’être le paradis pour les prisonniers. Mais que voulez-vous, ils ont mérité leur sort, pas vrai ?

Non, pas tous. Loin de là.
Je vous ai présenté les informations officielles, relayées par le monde politique et médiatique. A présent, laissez-moi vous révéler l’essentiel d’une déplorable vérité.

Il existe deux types d’individus. Ceux comme vous, lambdas (sans offense), qui naissent, vivent et meurent en ayant accomplis -ou pas- ce pourquoi ils ont été créés. Tout ceci dans un court laps de temps, avec un corps et un esprit qu’ils maîtrisent à peine.
Et il y a les autres. Ceux dont vous ne soupçonnez même pas l’existence, tant on les a réprimés. Ces autres sont appelés « Braves » et leur particularité : des compétences et/ou attributs liés à une magie puissante dont on cherche encore à déterminer la source.  
Depuis des siècles, ils sont traqués, persécutés et exterminés en sous-marin. Beaucoup ont abandonné le combat, se cachent, se nient et il y a ceux qui luttent encore pour la liberté et la reconnaissance de leur identité.

Si vous avez suivi toute l’histoire, vous venez de réaliser que les prisonniers ne sont en aucun cas des criminels. Ce sont des hommes et des femmes aux pouvoirs extraordinaires, parfois des simples mortels qui les ont aidés. Pour couronner le tout, on les soumet à des tests, des expériences…Et aux humains. Un genre d’esclavagisme moderne, censé servir la société et le progrès scientifique. On évalue leurs compétences et talents, puis on les classe dans une des catégories suivantes:

Les guerriers s’affrontent dans l’arène, plus pour le divertissement que la trigonométrie. Ils apportent gloire et fortune à leur possesseur.
Les servants, appelés à se soumettre aux quatre volontés de leur propriétaire. On leur apprend à gérer une entreprise ou à s’occuper d’une maisonnée.
Les guérisseurs, souvent pris en otage afin de prodiguer des soins aux grands malades, quitte à drainer toute leur énergie vitale. La science médicale ne jure plus que par eux.
Il y a aussi l’élite des lâches, ceux qui ont accepté leur situation beaucoup trop vite. Le formatage a fait des traqueurs d’excellents soldats et, croyez-moi sur parole, vous ne voulez pas les avoir comme ennemis.

Vous ne voulez même pas être ici.
Mais si, d’aventure, je fais erreur, rejoignez les Braves dans leur fabuleux périple !


Et que Justice soit rendue !

Revenir en haut