Les chroniques d'Ambrosia

Nom & URLLes chroniques d'Ambrosia
Signaler une erreur
Crée le22/01/2017
Ajouté le05/02/2017
ParAmbrosia
Résumé

Ambrosia première ville ayant atteint la révolution industrielle est pleine de promesses, elle se situe au centre du monde civilisé, entouré par la Ligue Raclusienne, Le Royaume d’Eskr, et le protectorat d’Ameth…

Description longue
Tagschroniques, ambrosia, steampunk, victorien, steam, jdr, forum, rpg
Ce jeu sur Tour de JeuNon Inscrit
Ce jeu sur SawenNon Inscrit
Avis

Votre ressenti en quelques mots

Ce jeu a 3 avis.

255 caractère(s) restants

Pseudo :

Tapez le code ci-dessus puis appuyez sur Poster.

Description Longue


Bienvenue dans la cité impériale d’Ambrosia, capitale de l’empire de vapeur, de l’empire d’Ambrosia. Cernée par la mer et par trois autres pays, le Protectorat d’Ameth, une théocratie centrée sur la vénération du dieu Ameth et de ses descendants sur terre, la Ligue Raclusienne, un assemblement de Cités-Etats plus ou moins démocratiques, et le royaume d’Eskr, une monarchie fondée sur le système féodal, l’empire ambrosien a su tirer son épingle du jeu en se montrant presque comme un leader.

Tout jeune homme, toute jeune femme, se doit de se rendre à Ambrosia à l’âge de dix-huit ou vingt ans pour devenir pupille de l’empire pendant trois ans, sous la houlette d’un tuteur d’une autre nation pour limiter les hostilités entre les différents pays. Mais si certains rapprochements se créent, certains fossés se creusent… Là-bas, ils se retrouvent à « servir » comme pupille. Pas esclave, pas domestique, ils servent comme page, comme valet, comme coursier, pour leur tuteur.

Tout le monde a bien vite compris que personne n’avait intérêt à malmener trop son pupille : après ces années passées, une vengeance serait si facile… surtout à la cour d’Ambrosia où tout un chacun ourdit ses propres plans et ses propres complots… Qui sait si maltraiter un pupille ne pourrait pas se révéler contreproductif…

Vous aussi, vous avez votre place ici. Qui serez-vous ? Un Grand de la cour, nommé par l’impératrice ? Un dignitaire ? Un pupille ? Une humble (ou pas) personne du peuple ? Plus important ! Quels sont vos intérêts ? Où va VOTRE allégeance ? Quel(s) complot(s) ourdissez-vous ? Pire encore, à quel(s) complot(s) participez-vous sans même le savoir ?

Revenir en haut